2021 – Michel Deyra

Michel Deyra est co-fondateur du Concours de droit international humanitaire Jean-Pictet et du Comité pour le Concours Jean-Pictet (CCJP) dont il a été le président pendant de nombreuses années.

Le Concours est un événement de formation en droit international humanitaire (DIH) à l’intention des étudiant-e-s (droit, science politique, académies militaires, instituts professionnels…) prenant part au Concours en équipes de trois personnes. Les 48 équipes sélectionnées, habituellement en provenance des cinq continents, bénéficient d’une formation à distance en DIH. Elles se retrouvent ensuite pendant une semaine dans un lieu qui change chaque année, pour le Concours proprement dit. Elles concourent dans le cadre de simulations et de jeux de rôle construits autour d’un conflit armé fictif. Les équipes doivent jouer le rôle d’acteurs des conflits armés (militaires, humanitaires, avocats, responsables politiques…) dans un contexte plus large et plus riche que le contexte uniquement judiciaire. Les équipes bénéficient de l’encadrement de tuteurs dans les épreuves où elles sont évaluées par le jury. Toutes les épreuves du Concours se font de manière orale – aucun écrit n’est requis, en dehors du dossier de candidature.

Reproduite sur les cinq continents, cette forme de Concours de droit international a été mise en place pour refléter plus fidèlement les modes de mise en œuvre du DIH, devant les juridictions comme sur le terrain, au cœur même des conflits armés.

Inventeur de ce format de concours avec Christophe Lanord en 1989, Michel Deyra est docteur en droit spécialisé en droit international et en droit international humanitaire et a mené sa carrière a la Faculté de droit de l’Université d’Auvergne (Clermont-Ferrand).

Son parcours académique l’a également amené à enseigner comme professeur associé à l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr Coëtquidan de 1999 à 2003. Il a en outre été chargé de cours à l’Ecole des Officiers de la Gendarmerie Nationale (EOGN) et à l’Ecole Nationale Supérieure de la Police (ENSP). Vice-President de l’lnstitut français du droit humanitaire et des droits de l’homme, Michel Deyra a également été directeur honoraire de l’Institut de Préparation à l’Administration générale de Clermont-Ferrand entre 1996 et 2006. Il est également l’auteur de plusieurs publications dans les domaines du droit international public et de la rédaction juridique, ainsi que le co-auteur d’une série d’articles traitant de l’approche pédagogique promue par le Concours Pictet qui consiste à « sortir le droit des livres » par la méthodologie de simulations et de jeux de rôle variés se rapportant à des conflits armés fictifs.

Dans ses écrits, Michel Deyra a également traité de l’impact du Concours sur les parcours professionnels et de vie de ses participant-e-s. En effet, basé sur la devise « apprendre, concourir, rencontrer », cet événement a contribué à forger une communauté de plus de 4000 « pictéistes » dont on estime que plus de la moitié a poursuivi son parcours académique et professionnel dans des domaines liés au droit et à l’action humanitaires.

En hommage au professeur de droit international public Gilbert Apollis malheureusement décédé dans la première année du Concours, il a aussi contribué à instaurer le prix éponyme récompensant l’oratrice ou l’orateur la plus engageante lors de chaque session d’une édition.

Eternel enthousiaste du Concours Pictet et du rôle-clé de la jeunesse mondiale dans la promotion et la mise en œuvre du DIH depuis 1989, Michel Deyra est une figure incontournable de « l’esprit du Concours Pictet ». Celui-ci se caractérise par l’humanité et l’amitié présidant à chaque édition et permet aux participant-e-s, encadrant-e-s et organisateur-trice-s de tous horizons de se rencontrer pour nouer des liens forts par-delà l’espace et le temps. Ce faisant, Michel Deyra a offert une contribution remarquable au développement de la communauté mondiale des pictéistes.

En effet, nombre de pictéistes ont joué un rôle actif au sein de conflits armés à la suite de leur participation: que ce soit en qualité de délégué-e-s du CICR, de conseillers militaires, de magistrat-e-s ou de représentant-e-s de gouvernement appelés à négocier des accords de paix ou des traités tels que le Statut de la Cours pénale internationale, cette formidable communauté humanitaire a mis en évidence le rôle indéniable du Concours Pictet pour promouvoir et mettre en œuvre le DIH.

A cet égard, la remise du Prix-Henry Dunant – Terrain 2021 à Michel Deyra, colauréat avec Christophe Lanord, résonne autant comme une consécration qu’une confirmation de l’impact de leurs efforts pour promouvoir les idéaux d’Henry Dunant comme ceux de Jean Pictet pour un monde aux guerres moins meurtrières.