2021 – Christophe Lanord

Christophe Lanord est co-fondateur du Concours de droit international humanitaire Jean-Pictet et administrateur de ce dernier depuis 2017. De 1989 à 2016, il a également été membre du Comité pour le Concours Jean-Pictet (CCJP).

Le Concours est un événement de formation en droit international humanitaire (DIH) à l’intention des étudiant-e-s (droit, science politique, académies militaires, instituts professionnels…) prenant part au Concours en équipes de trois personnes. Les 48 équipes sélectionnées, habituellement en provenance des cinq continents, bénéficient d’une formation à distance en DIH. Elles se retrouvent ensuite pendant une semaine dans un lieu qui change chaque année, pour le Concours proprement dit. Elles concourent dans le cadre de simulations et de jeux de rôle construits autour d’un conflit armé fictif. Les équipes doivent jouer le rôle d’acteurs des conflits armés (militaires, humanitaires, avocats, responsables politiques…) dans un contexte plus large et plus riche que le contexte uniquement judiciaire. Les équipes bénéficient de l’encadrement de tuteurs dans les épreuves où elles sont évaluées par le jury. Toutes les épreuves du Concours se font de manière orale – aucun écrit n’est requis, en dehors du dossier de candidature.

Reproduite sur les cinq continents, cette forme de Concours de droit international a été mise en place pour refléter plus fidèlement les modes de mise en œuvre du DIH, devant les juridictions comme sur le terrain, au cœur même des conflits armés.

Inventeur de ce format de concours avec Michel Deyra en 1989, Christophe Lanord est titulaire d’un DEA en sciences politiques de l’Université d’Auvergne et d’un DEA en droit international de l’Université de Paris II Panthéon-Assas. Il est également docteur en droit de l’Université d’Auvergne. La thèse qui lui a valu l’obtention de ce titre porte sur « Le statut juridique des Sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge ».

Après ses études, il a d’abord travaillé comme conseiller juridique à la Fédération des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge de 1992 à 1999. Il a officié ensuite comme consultant indépendant sur des questions humanitaires jusqu’en 2014. Son parcours l’a ramené à la Fédération internationale pour y occuper le poste de conseiller juridique principal entre 2010 et 2012, puis celui de responsable principal des systèmes et politiques des ressources humaines jusqu’en 2016, période au cours de laquelle il a également occupé le poste de Directeur des Ressources Humaines ad interim entre 2014 et 2015.

Christophe Lanord a écrit et co-écrit de nombreux articles traitant de l’approche pédagogique promue par le Concours Pictet qui consiste à « sortir le droit des livres » par la méthodologie de simulations et de jeux de rôle variés se rapportant à des conflits armés fictifs. Dans ses écrits, il a également traité de l’impact du Concours sur les parcours professionnels et les parcours de vie de ses participant-e-s. En effet, basé sur la devise « apprendre, concourir, rencontrer », cet événement a contribué à forger une communauté de plus de 4000 « pictéistes » dont on estime que plus de la moitié a poursuivi son parcours académique et professionnel dans des domaines liés au droit et à l’action humanitaires.

Bien plus que ses articles, Christophe Lanord a véritablement incarné le Concours Jean-Pictet, participant à chacune de ses éditions depuis sa création en 1989, et travaillant de manière aussi humble qu’infatigable pour garantir sa tenue, sa qualité humaine et juridique, et sa capacité à innover édition après édition. Ce faisant, il est devenu une figure incontournable de la formation au DIH basée sur la pratique. Il a ainsi offert une contribution remarquable à la promotion et à la mise en œuvre de ce droit partout dans le monde grâce à une formidable communauté mondiale d’humanitaires développée à partir du Concours.

A titre d’exemple, nombre de pictéistes ont joué un rôle actif au sein de conflits armés à la suite de leur participation: que ce soit en qualité de délégué-e-s du CICR, de conseillers militaires, de magistrat-e-s ou de représentant-e-s de gouvernement appelé-e-s à négocier des accords de paix ou des traités tels que le Statut de la Cours pénale internationale, cette formidable communauté humanitaire a mis en évidence le rôle indéniable du Concours Pictet pour promouvoir et mettre en œuvre le DIH.

A cet égard, la remise du Prix-Henry Dunant – Terrain 2021 à Christophe Lanord, colauréat avec Michel Deyra, résonne autant comme une consécration qu’une confirmation de l’impact de leurs efforts pour promouvoir les idéaux d’Henry Dunant comme ceux de Jean Pictet pour un monde aux guerres moins meurtrières.

Liens externes
Ecoutez l’échange entre Etienne Kuster, membre de la Fondation Prix Henry Dunant et Christophe Lanord sur Radio-Cité.